top of page
  • Poussière des Rues

Customisez vos bougies vous-même

Chez Poussière des rues, nous aimons enrichir nos décors de bougies pour créer une atmosphère chaleureuse et feutrée dans nos intérieurs. Dans des compositions déstructurées, nous adorons varier et mixer les tailles, les diamètres, les hauteurs, les couleurs des bougies mais également les formes et matériaux des bougeoirs associés.


En boutique et sur notre e-shop, nous avons fait le choix de proposer des bougies unies et non parfumées. Nous témoignons une affection particulière, et vous aussi ! aux bougies fines de La Ciergerie des Prémontrés. Située à Tarascon et labellisée «Entreprise du patrimoine vivant», c’est la dernière ciergerie artisanale de Provence, elle perpétue un savoir-faire unique depuis 1858. Nous proposons également des formats plus classiques ainsi que des bougies piliers d’une marque danoise.





I) Incruster des fleurs séchées et/ou des copeaux de feuilles d’or/argent/cuivre/bronze


Placez quelques fleurs séchées entre 2 feuilles de papier sulfurisés puis aplatissez les à l’aide d’un fer à repasser. Dans un second temps, enroulez votre feuille de papier sulfurisé autour de la bougie en y intercalant les fleurs placées de façon plus ou moins aléatoire, puis doucement, ventilez l’air tiède du sèche cheveux. La surface de la bougie va commencer à fondre légèrement, et de ce fait emprisonner la fleur dans sa matière.


Vous constatez que le procédé a fonctionné lorsque vous commencez à voir plus nettement en transparence la fleur et l’aspect légèrement liquéfié de la cire à travers le papier sulfurisé de nature opaque à l’origine.





II) Dessiner et peindre directement sur la bougie


Avec de la peinture ou des feutres Poscas vous pouvez customiser vos bougies avec des petits motifs. La peinture à l’eau adhérant mal sur la cire, je préconise d’utiliser de la peinture acrylique peu diluée à l’eau qui a une meilleure accroche sur la bougie. Pour réaliser des motifs floraux et autres végétaux qui nous inspirent tant chez Poussière des rues, je vous conseille d’agir par petites touches déposées et juxtaposées à l’aide d’un pinceau fin. N’essayez pas forcément dessiner à tout prix.





À la manière de Monet dans ses nymphéas, c’est l’accumulation de petites touches juxtaposées et superposées de différents verts par exemple qui formeront une feuilles, quelques tons de roses et mauves disposés en rond ou par points pour obtenir la fleur. Associez une teinte claire et une teinte foncée pour donner un effet d’ombre et lumière et donc l’impression de volume à la forme.


Ne cherchez pas à être dans un réalisme exemplaire, au contraire, amusez vous avec des feuillages abstraits, des tiges, des lianes stylisées. Une fois la peinture sèche, j’ai utilisé pour ma part, une palette d’aquarelles métallisées pour rehausser les couleurs, amener de la brillance et apporter le «coté luxe» supplémentaire !





III) Des bougeoirs détournés pour des compositions originales et uniques


Pour terminer vos associations originales de bougies, pourquoi ne pas détourner l’usage d’objets pour en faire des bougeoirs ?

Des coquillages, de la verrerie de chimie, des vieux flacons de pharmacie chinés, des moules à gâteaux en métal anciens ou des cubes en bois ajouteront du cachet à votre composition d’ensemble.


Petite astuce : Lorsque votre bougie flotte ou n’est simplement pas adaptée au format de votre bougeoir, il suffit d’enrouler un morceau de papier d’aluminium sur le pied de la bougie. Celui-ci, en se compactant viendra se mouler parfaitement au support.





Dernier conseil : Amusez-vous et souvenez-vous que les bougies sont vouées à fondre, super prétexte pour expérimenter, tester, rater !


À bientôt


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentáře


bottom of page